ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Consentement aux cookies
Fdsea53JA53
Accueil > Actualités

Une journée riche d’information

Pauline COLLET GASTINEL
Le 01/04/2021 à 17:44 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

« Ce que l’on retient de cette journée, c’est que l’on doit assurer notre tracteur tondeuse, mais que l’impact financier pour nos exploitations sera moindre que les futures orientations de la PAC ! » C’est sur cette note quelque peu humoristique que s’est achevée la journée agricultrices du mardi 23 mars.

Ainsi, l’intervention de Pierre Yves Lepage, inspecteur souscription agricole, et Isabelle Gomard, chargée de Prévention Grand Public de Groupama, a permis aux participantes – et une fois n’est pas coutume, au participant ! – de découvrir ou se remémorer les différents aspects de la prévention agricole sur la circulation et la règlementation de la conduite des tracteurs et autres véhicules d’exploitation, sur les contrats d’assurance ainsi que les assurances récoltes. L’occasion de rappeler qu’avant 16 ans, il n’est pas autorisé de conduire un tracteur sans permis sur route. Après 16 ans, il est possible de conduire un tracteur ou un ensemble tracteur – véhicule remorqué ou avec outil porté s’il respecte les gabarits routiers : moins de 2,5 mètres de largeur ; il faut que le véhicule soit rattaché à une exploitation agricole, une ETA ou une CUMA, l’engin est utilisé dans le cadre d’un usage agricole et le conducteur exerce une activité agricole.

Cette journée a également permis de rappeler que tout véhicule automoteur doit être assuré (véhicule disposant d’un moteur, d’un siège et de roues), « d’où l’assurance du tracteur tondeuse ! » rappelle Isabelle Gomard. Il en est de même pour les activités annexes : gites, les activités de relais de colis…

D’autres rappels concernant quelques règles d’usage : la conduite de télescopiques ne peut se faire qu’à partir des 18 ans, avec une formation de conduite, et les salariés doivent être médicalement aptes. « Les télescopiques doivent par ailleurs être contrôles tous les 6 mois » rappelle Isabelle Gomard. Le levage de personnes avec un chargeur frontal est évidemment interdit. « Nous avons déjà eu ces informations mais une piqure de rappel ne fait jamais de mal » commente Christelle Deshayes, présidente de la commission Agricultrices.

Deuxième temps fort de la journée : les échanges concernant la future réforme de la PAC. Bien que les modalités pratiques restent encore à définir, les premières orientations apportent de nombreuses interrogations : « à quoi correspondront les programmes opérationnels ? », « sur quoi reposeront les écoschemes ? », « quel est l’avenir des aides couplées ? ». Les simulations présentées ont également permis de mieux comprendre et les enjeux et notamment le poids de la convergence et le niveau d’aides couplées. La convergence reste en effet un enjeu essentiel pour un département comme la Mayenne, qui a déjà perdu 48 €/ha en 5 ans d’aides découplées. L’orientation du niveau de convergence aura un fort impact.



   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans fdsea53.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

#MangerFrançais
https://www.harmonie-mutuelle.fr/production-agricole-pays-loire-ouest
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Youtube
fdsea53

Fdsea53
Parc Technopole, rue Albert Einstein
BP 36135 Changé, 53000 Laval
Téléphone : 02 43 67 37 96