ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator
Fdsea53JA53
Accueil > Actualités

Une annonce de prix comme une provocation !

Coralie Bourigault
Le 05/10/2022 à 09:17 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

A 420 €/1 000 litres, l’annonce du prix du lait d’octobre par SODIAAL vendredi dernier a été perçue comme un véritable coup de massue pour les producteurs de lait.

Un coup qui enfonce encore un peu plus les éleveurs dans l’incertitude après la suspension de sa formule de prix lors de son Assemblée Générale du 15 juin 2022, laissant le Conseil d’Administration fixer un prix sans tenir compte de la Loi EGA 2 et la prise en compte des coûts de production. Et ceux-ci ne cessent de progresser ! Les producteurs subissent de plein fouet la hausse de l’énergie, de l’engrais, de l’alimentation animale et des services. Un contexte inflationniste accentué par les effets de la sécheresse. 

Par cette annonce, SODIAAL balaye d’un revers de main les réunions de producteurs et les interpellations de leurs sociétaires depuis plusieurs semaines. Lors de ces réunions, les sociétaires ont alerté les administrateurs de SODIAAL sur les besoins immédiats des producteurs de lait. Mais ils n’ont eu comme réponse que : « Ça ira mieux demain ». Ça suffit ! Les producteurs n’en peuvent plus d’entendre toujours le même discours, ils veulent du concret et veulent être considérés autrement que comme la variable d’ajustement des outils industriels de la coopérative. 

Les pouvoirs publics, des préfets aux députés et sénateurs, doivent maintenant se mobiliser pour que la loi s’applique. Cette application concerne tous les acteurs de la filière quelle que soit leur taille. Si SODIAAL n’est pas au rendez-vous, d’autres entreprises ne sont pas mieux placées et contribuent également à positionner le prix du lait français en bas du tableau européen. 

Le réseau de la FRSEA Ouest section lait reste mobilisé et saura faire entendre la voix des producteurs et productrices, dans le respect des biens et des personnes. La résignation ne fait pas partie de notre vocabulaire. Nous n’acceptons pas de voir les producteurs-trices arrêter et les troupeaux disparaître, faute de perspectives. Nous avons cette responsabilité de défendre le revenu de tous les producteurs-trices de lait, pour enfin donner une vision d’avenir pour les éleveurs et les éleveuses et ainsi attirer des jeunes.

 



   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans fdsea53.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Youtube
fdsea53

Fdsea53
Parc Technopole, rue Albert Einstein
BP 36135 Changé, 53000 Laval
Téléphone : 02 43 67 37 96