ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator
Fdsea53JA53
Accueil > Actualités

Ukraine : Plan de résilience

Pauline COLLET GASTINEL
Le 10/03/2022 à 09:02 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

Présentation attendue la semaine prochaine (Matignon)

Entouré des représentants de six ministères, le Premier ministre a reçu, le 8 mars, les principales filières touchées par les conséquences de la guerre en Ukraine, pour écouter leurs propositions en vue de l'élaboration du « plan de résilience » demandé par le Président de la République. La présentation du plan est attendue pour « la semaine prochaine », a confié le cabinet du Premier ministre lors d'un point presse à l'issue de cette rencontre. La France est notamment en attente de « retours de Bruxelles » sur l'encadrement des aides d'Etat. Elle attend également de connaître la nature des contre-sanctions qui pourraient être annoncées par Moscou. Matignon promet un plan « à deux pieds »: d'une part «faire fasse au choc de court terme» et à plus long terme «faire évoluer l'appareil productif». Le plan comportera à priori des mesures sectorielles : « Nous avons constaté une diversité de demandes, les réponses devront être adaptées aux filières », assure le cabinet. Parmi les préoccupations transversales, Matignon évoque les problématiques de trésorerie, et cite notamment sur ce point les céréaliers. Les questions liées à la Pac, notamment la dérogation aux règles de verdissement, ne seront pas traitées dans ce plan.
 

Les propositions de la FNSEA à Jean Castex 

Invitée à Matignon le 8 mars, aux côtés des représentants des filières énergie, aéronautique, automobile, cosmétique et alimentaire, la FNSEA a mis sur la table plusieurs nouvelles propositions visant notamment à obtenir des garanties de prix et de disponibilité pour les matières premières soumises à tensions d'approvisionnement (carburant, alimentation animale...). La présidente Christiane Lambert a d'abord rappelé sa demande de renégociation rapide des prix de l'alimentation avec la grande distribution, notamment pour les marques de distributeurs (MDD). Elle a ensuite détaillé plusieurs propositions d'intervention des pouvoirs publics : concernant les carburants, « nous avons demandé des garanties de livraison pour les métiers du soin et de l'alimentation » dans le cas où une régulation publique interviendrait. La FNSEA plaide également pour l'établissement de « stocks stratégiques » d'alimentation animale, à partir de la prochaine récolte, pour garantir des « tunnels de prix » aux éleveurs. Le syndicat par ailleurs rappelé ses demandes d'aides à la trésorerie, y ajoutant cette fois une proposition d'alignement de la TVA de l'alimentation animale sur celle de l'alimentation humaine. Enfin, elle a rappelé ses propositions pour « libérer le potentiel de production agricole », sur laquelle Bruxelles doit s'exprimer le 23 mars. 



   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans fdsea53.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Rien ne laisse présager à court terme un ralentissement...
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Youtube
fdsea53

Fdsea53
Parc Technopole, rue Albert Einstein
BP 36135 Changé, 53000 Laval
Téléphone : 02 43 67 37 96