ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator
Fdsea53JA53
Accueil > Actualités

Négociations commerciales 2022

Pauline COLLET GASTINEL
Le 14/03/2022 à 08:20 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

Et maintenant ?

Les négociations commerciales 2022 auraient dû se terminer au 1er mars, mais comme nous en avons encore eu la confirmation cette semaine, ce n’est pas tout à fait le cas. Les échos qui nous sont parvenus indiquent que la forte mobilisation du réseau syndical a ouvert les yeux de la grande distribution et que des hausses auraient été acceptées notamment sur la matière première agricole. Nous verrons sur les bordereaux de paiement à venir ce qui nous reviendra réellement et agirons en conséquence.

La loi EGAlim 2 devait par la non-négociabilité de la matière première agricole nous permettre de souffler un peu, d’envisager une juste rémunération. Malheureusement les augmentations de charges que nous avons subies depuis l’été rendent les augmentations à venir déjà insuffisantes pour couvrir nos frais et ne nous permettront pas de vivre de notre métier.

La guerre ukrainienne aux frontières de l’Union Européenne provoque une nouvelle flambée des prix, doublée d’incertitude sur la disponibilité de certains intrants. Notre situation d'éleveurs laitiers est extrêmement préoccupante. Il est absolument indispensable que les pouvoirs publics prennent toutes les mesures nécessaires pour soutenir la filière laitière. Nous voulons ici, à toutes fins utiles, rappeler que les éleveurs laitiers n’ont pas bénéficié du ' quoi qu’il en coute' qui a protégé de nombreuses PME qu’elles soient agricoles ou pas lors de la crise Covid. La mensualisation de nos revenus ne nous a pas rendus éligibles aux aides. La FNPL a toujours demandé des prix et pas des primes, il n’est donc d’autres solutions que de répercuter ces hausses légitimes aux consommateurs. Les bonnes choses ont un juste prix, c’est indispensable à la survie de l’élevage laitier français. Sans verser dans le catastrophisme, si le prix payé aux éleveurs n’est pas suffisant, il est clair que les Français n’auront plus la possibilité d’acheter nos produits laitiers français, car il n’y en aura plus.

#TransparenceGMS



   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans fdsea53.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Conjoncture Laitière, avril 2022
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Youtube
fdsea53

Fdsea53
Parc Technopole, rue Albert Einstein
BP 36135 Changé, 53000 Laval
Téléphone : 02 43 67 37 96