ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator
Fdsea53JA53
Accueil > Actualités

Les éleveurs laitiers ne peuvent pas être les victimes du pouvoir d’achat des consommateurs

Pauline COLLET GASTINEL
Le 07/07/2022 à 15:08 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

Dans le cadre d’une action nationale de relevés de prix dans les grandes surfaces menée par la Fédération Nationale des Producteurs de Lait, les sections laitières des FDSEA de Bretagne et Pays de la Loire ont réalisé des enquêtes en GMS ces dernières semaines.

Dans le contexte de forte augmentation des charges qui pèsent sur les élevages laitiers, nous ne pouvons plus accepter de voir certains de nos produits bradés. Il en va de la pérennité de l’élevage laitier dans l’Ouest et de la disponibilité, à terme, des produits laitiers français dans les magasins. 

De nos enquêtes, nous observons un prix moyen du lait ½ écrémé 1er prix vendu à environ 0,70 €/L. C’est inadmissible ! Ce niveau de prix ne permet en aucun cas de couvrir les coûts de production de l’éleveur et du transformateur, et donc d’assurer au producteur une juste rémunération de son travail. Tous les abus seront systématiquement signalés auprès de la DGCCRF et du Ministère de l’Agriculture. 

Ce n’est pas aux éleveurs de payer pour préserver le pouvoir d’achat des consommateurs. Ils ne peuvent pas en être une nouvelle fois les victimes, cela relève du rôle de l’Etat. 

Alors que les renégociations commerciales se sont achevées début juin, nous attendons des effets dès ce début d’été. Nous veillerons à ce que chaque acteur de la filière respecte ses engagements. Nous connaissons les difficultés de nos laiteries à passer les hausses auprès des distributeurs. Ces hausses sont nécessaires et vitales aux agriculteurs et à la filière, les laiteries ne doivent pas céder ! 

Les éleveurs laitiers continueront à se rendre régulièrement dans les magasins tout au long de l’été et d’autres actions pour ramener les GMS à la raison suivront si aucune évolution n’est constatée. 

Si rien n'est fait pour ramener rapidement une rémunération décente aux producteurs de lait, les linéaires des GMS se videront rapidement, tout comme se vident les campagnes de leurs vaches. 



   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans fdsea53.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Rien ne laisse présager à court terme un ralentissement...
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Youtube
fdsea53

Fdsea53
Parc Technopole, rue Albert Einstein
BP 36135 Changé, 53000 Laval
Téléphone : 02 43 67 37 96