Fdsea53JA53
Accueil > Actualités

La FNB demande au Gouvernement de prendre la seule mesure permettant de répondre à l’urgence économique des éleveurs et de concrétiser, enfin, l’ambition des Etats Généraux de l’Alimentation

Pauline COLLET GASTINEL
Le 16/02/2021 à 11:15 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

L’interdiction d’acheter un produit agricole à un prix ne couvrant pas le coût de production du vendeur

Depuis la promulgation de la loi EGALIM, et alors que les ventes de viandes bovines françaises progressent, le revenu des éleveurs de bovins de race à viande ne cesse de chuter. En 2020, c’est avec moins de 700 euros par mois qu’ils ont dû continuer de vivre et de produire, tout en préservant un modèle d’élevage familial et durable, plébiscité par les consommateurs. Et c’est un Gouvernement passif, incapable de contraindre les acteurs économiques qui provoquent pourtant la perte de l’élevage bovin français, qui assiste au drame qui se prépare pour les 80 000 hommes et femmes de ce secteur, ainsi que pour les territoires ruraux sur lesquels ils sont implantés.
 

Face à cette situation, la Fédération Nationale Bovine demande au Gouvernement d’instaurer sans attendre l’interdiction d’acheter un produit agricole à un prix ne couvrant pas le coût de production de référence du vendeur, ce coût de production de référence devant être défini par les interprofessions, pour chaque catégorie de produit et chaque maillon de la chaîne d’approvisionnement.

Il ne fait plus aucun doute là-dessus : la loi issue des Etats Généraux de l’Alimentation, comme le « plan de filière » commandé par le Président de la République, n’ont pas tenu leurs promesses, dans le secteur de la viande bovine. En dépit d’une conjoncture plutôt positive, ni le taux de ventes faisant l’objet d’une contractualisation entre l’amont et l’aval de la filière (moins de 2%), ni la part de viandes bovines Label Rouge commercialisées (moins de 3%), ni le prix payé aux producteurs – toujours bien en-dessous de leur coût de production - n’ont progressé.

Conséquence directe de cet échec : ce sont 2 000 éleveurs qui disparaissent, déjà, chaque année. Et c’est un plan social d’une envergure inédite que la France « des territoires » laisse se dérouler devant ses yeux, sans réagir.

Abandonnés par les acteurs de leur filière comme le Gouvernement, les éleveurs entendent néanmoins tout tenter, pour faire valoir le prix de leurs produits, la valeur de leur métier et celle des nombreux services qu’ils rendent à la société.

C’est pourquoi, tandis que le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation affirme, de son côté, vouloir « multiplier les contrôles » pour garantir la bonne application de la loi EGALIM, ils lui demandent désormais d’aller beaucoup plus loin, en prenant la seule et unique mesure de nature à concrétiser l’ambition de cette loi. Pour la rendre, cette fois, véritablement utile aux éleveurs et adaptée à la gravité de la période qu’ils traversent.

C’est en ce sens qu’ils formulent trois demandes au Gouvernement :

- Interdire l’achat de produits agricoles à un prix ne couvrant pas le coût de production de référence du vendeur. Les interprofessions devront définir et diffuser ces coûts de production de référence, pour chaque catégorie de produits et pour chaque maillon de la filière.

C’est ainsi, que seront, enfin, concrétisés les deux principales « avancées » promises par la loi EGALIM : la couverture du coût de production des éleveurs, mais aussi le « ruissellement » permettant une juste répartition de la valeur entre chaque maillon. Définir le coût de production à chaque étape de la chaîne d’approvisionnement et faire de ce coût de production un « prix plancher » permettra de garantir le « juste prix » des produits agricoles.

- Appliquer cette interdiction à l’ensemble des acteurs de la filière, y compris les coopératives. En proie à de graves difficultés économiques, celles-ci doivent être accompagnées pour retrouver le sens premier de leur mission – la défense des intérêts de leurs adhérents – et créer de la valeur.

- Sanctionner fermement les acteurs de la chaîne d’approvisionnement qui ne respecteraient pas cette interdiction d’acheter un produit agricole à un prix ne couvrant pas le coût de production du vendeur.

Pour Bruno DUFAYET, Président de la FNB : « Nous allons saisir les pouvoirs publics de ces propositions, qui sont les seules à même d’éviter la disparition, à court terme, de notre secteur. Nous les aborderons dans une démarche d’ouverture et de dialogue, mais tenons à les prévenir : nous refuserons fermement de voir utilisées comme justification au rejet de nos demandes les limites du droit européen de la concurrence. Cette justification, nous la connaissons. Mais nous savons aussi aujourd’hui, qu’en situation d’extrême urgence et lorsque l’enjeu le nécessite, les pouvoirs publics savent faire évoluer le droit, avec une grande réactivité. »



   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans fdsea53.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Moisson 2021 Gardons les bons réflexes contre le virus COVID
Le temps sera ensoleillé
°
Samedi
31/07/2021
LAVAL
Météo
Plus de détails sur ma ville
AHUILLE
ALEXAIN
AMPOIGNE
ANDOUILLE
ARGENTON NOTRE DAME
ARGENTRE
ARON
ARQUENAY
ASSE LE BERENGER
ASTILLE
ATHEE
AVERTON
AZE
BAIS
BALLEE
BALLOTS
BANNES
BAZOUGERS
BAZOUGES
BEAULIEU SUR OUDON
BELGEARD
BIERNE
BLANDOUET
BONCHAMP LES LAVAL
BOUCHAMPS LES CRAON
BOUERE
BOUESSAY
BOURGON
BRAINS SUR LES MARCHES
BRECE
BREE
BRETIGNOLLES LE MOULIN
CARELLES
CHAILLAND
CHALONS DU MAINE
CHAMMES
CHAMPEON
CHAMPFREMONT
CHAMPGENETEUX
CHANGE
CHANTRIGNE
CHARCHIGNE
CHATEAU GONTIER
CHATELAIN
CHATILLON SUR COLMONT
CHATRES LA FORET
CHEMAZE
CHEMERE LE ROI
CHEVAIGNE DU MAINE
CIGNE
COLOMBIERS DU PLESSIS
COMMER
CONGRIER
CONTEST
COSMES
COSSE EN CHAMPAGNE
COSSE LE VIVIEN
COUDRAY
COUPTRAIN
COURBEVEILLE
COURCITE
CRAON
CRENNES SUR FRAUBEE
CUILLE
DAON
DENAZE
DESERTINES
DEUX EVAILLES
ENTRAMMES
EPINEUX LE SEGUIN
ERNEE
EVRON
FONTAINE COUVERTE
FORCE
FOUGEROLLES DU PLESSIS
FROMENTIERES
GASTINES
GENNES SUR GLAIZE
GESNES
GESVRES
GORRON
GRAZAY
GREZ EN BOUERE
HAMBERS
HARDANGES
HERCE
HOUSSAY
IZE
JUBLAINS
JUVIGNE
L HUISSERIE
LA BACONNIERE
LA BAROCHE GONDOUIN
LA BAZOGE MONTPINCON
LA BAZOUGE DE CHEMERE
LA BAZOUGE DES ALLEUX
LA BIGOTTIERE
LA BRULATTE
LA CHAPELLE ANTHENAISE
LA CHAPELLE AU RIBOUL
LA CHAPELLE CRAONNAISE
LA CHAPELLE RAINSOUIN
LA CROIXILLE
LA CROPTE
LA DOREE
LA GRAVELLE
LA HAIE TRAVERSAINE
LA PALLU
LA ROE
LA ROUAUDIERE
LA SELLE CRAONNAISE
LAIGNE
LANDIVY
LARCHAMP
LAUBRIERES
LAUNAY VILLIERS
LAVAL
LE BIGNON DU MAINE
LE BOURGNEUF LA FORET
LE BURET
LE HAM
LE HORPS
LE PAS
LE RIBAY
LES CHAPELLES
LESBOIS
LEVARE
LIVRE
LOIGNE SUR MAYENNE
LOIRON
LONGUEFUYE
LOUPFOUGERES
LOUVERNE
LOUVIGNE
MADRE
MAISONCELLES DU MAINE
MARCILLE LA VILLE
MARIGNE PEUTON
MAYENNE
MEE
MELLERAY LA VALLEE
MENIL
MERAL
MESLAY DU MAINE
MEZANGERS
MONTAUDIN
MONTENAY
MONTFLOURS
MONTIGNE LE BRILLANT
MONTJEAN
MONTOURTIER
MONTSURS
MOULAY
NEAU
NEUILLY LE VENDIN
NIAFLES
NIORT LA FONTAINE
NUILLE SUR OUETTE
NUILLE SUR VICOIN
OISSEAU
OLIVET
ORGERES LA ROCHE
ORIGNE
PARIGNE SUR BRAYE
PARNE SUR ROC
PEUTON
PLACE
POMMERIEUX
PONTMAIN
PORT BRILLET
POULAY
PRE EN PAIL
PREAUX
RENAZE
RENNES EN GRENOUILLES
RUILLE FROID FONDS
RUILLE LE GRAVELAIS
SAINT AIGNAN DE COUPTRAIN
SAINT AIGNAN SUR ROE
SAINT AUBIN DU DESERT
SAINT AUBIN FOSSE LOUVAIN
SAINT BAUDELLE
SAINT BERTHEVIN LA TANNIERE
SAINT BRICE
SAINT CALAIS DU DESERT
SAINT CENERE
SAINT CHARLES LA FORET
SAINT CHRISTOPHE DU LUAT
SAINT CYR EN PAIL
SAINT CYR LE GRAVELAIS
SAINT DENIS D ANJOU
SAINT DENIS DE GASTINES
SAINT DENIS DU MAINE
SAINT ELLIER DU MAINE
SAINT ERBLON
SAINT FORT
SAINT FRAIMBAULT DE PRIERES
SAINT GAULT
SAINT GEORGES BUTTAVENT
SAINT GEORGES LE FLECHARD
SAINT GEORGES SUR ERVE
SAINT GERMAIN D ANXURE
SAINT GERMAIN DE COULAMER
SAINT GERMAIN LE FOUILLOUX
SAINT GERMAIN LE GUILLAUME
SAINT HILAIRE DU MAINE
SAINT ISLE
SAINT JEAN SUR ERVE
SAINT JEAN SUR MAYENNE
SAINT JULIEN DU TERROUX
SAINT LAURENT DES MORTIERS
SAINT LOUP DU DORAT
SAINT LOUP DU GAST
SAINT MARS SUR COLMONT
SAINT MARS SUR LA
SAINT MARTIN DE CONNEE
SAINT MARTIN DU LIMET
SAINT MICHEL DE FEINS
SAINT MICHEL DE LA
SAINT OUEN DES TOITS
SAINT OUEN DES VALLONS
SAINT PIERRE DES LANDES
SAINT PIERRE DES NIDS
SAINT PIERRE LA COUR
SAINT PIERRE SUR ERVE
SAINT PIERRE SUR ORTHE
SAINT POIX
SAINT QUENTIN LES ANGES
SAINT SAMSON
SAINT SATURNIN DU LIMET
SAINT SULPICE
SAINT THOMAS DE COURCERIERS
SAINTE GEMMES LE ROBERT
SAINTE MARIE DU BOIS
SAINTE SUZANNE
SAULGES
SENONNES
SIMPLE
SOUCE
THORIGNE EN CHARNIE
THUBOEUF
TRANS
VAIGES
VAUCE
VAUTORTE
VIEUVY
VILLAINES LA JUHEL
VILLEPAIL
VILLIERS CHARLEMAGNE
VIMARCE
VOUTRE
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Youtube
fdsea53

Fdsea53
Parc Technopole, rue Albert Einstein
BP 36135 Changé, 53000 Laval
Téléphone : 02 43 67 37 96