ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator
Fdsea53JA53
Accueil > Actualités

La FDSEA rencontre l’enseigne alimentaire So.bio

Pierre Granet
Le 14/09/2022 à 14:38 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

Le 13 septembre, la commission bio de la FDSEA a rencontré Inès Calestrini, responsable sourcing producteurs locaux pour la Nouvelle-Aquitaine et l’Ouest pour So.bio. Cette rencontre s’est inscrite dans une volonté de la section de rencontrer les grandes et moyennes surfaces spécialisées, pour connaitre leur fonctionnement, leur politique d’approvisionnement et de prix auprès des producteurs.

Une entreprise en plein développement
Fondé en 2005 en région bordelaise par un couple, l’enseigne So.bio a fait ces marques dans le sud-ouest avec l'ouverture d'un deuxième magasin en 2009. Fort de son succès, l'enseigne est racheté en 2019 par Carrefour et se développe à l'échelle nationale 'de 2019 à 2022, l’entreprise a connu une importante dynamique d'ouverture de magasin dans toute la France, mais qui va ralentir à partir de 2023' indique Inès Calestrini. Un magasin a ouvert dans la région lavalloise depuis peu. Le concept est simple : se fournir localement pour une gamme de produits dits prioritaires (œufs et pains par exemple) et compléter ensuite par des marques nationales. 

Une équipe dédiée à la recherche de producteurs locaux
La particularité de l'enseigne est d'avoir 'une équipe de salariés pour gérer la relation aux producteurs et la recherche de nouveaux producteurs dans un rayon de 100 km autour de chaque magasin. Il y a une réflexion magasin par magasin' commente Inès Calestrini. Cette relation avec le producteur doit concerner l’ensemble des salariés de l’enseigne « nous sommes attachés à ce que les producteurs eux-mêmes viennent livrer leurs produits pour créer du lien avec les clients et les salariés des magasins. Il n’y a chez nous pas d’intermédiaire entre le producteur et le magasin » indique Inès Calestrini. Sur la question du prix d’achat des produits « il n’y a pas de contrat écrit entre le producteur et le magasin, c’est un rapport de confiance qui doit se créer. Sur le prix d’achat, c’est au cas par cas, l’objectif étant que les deux partis ressortent satisfaits » commente Inès Calestrini. Preuve du succès de ce fonctionnement, le magasin historique a des partenariats avec des producteurs locaux de plus de 15 ans.


Une baisse de fréquentation constatée
Les enseignes spécialisées dans la commercialisation de produits biologiques, tout comme les grandes enseignes généralistes ressentent une baisse de la consommation des produits bio, So.bio ne fait pas exception « nous constatons une baisse de fréquentation et d’achat sur l’ensemble de nos magasins. Les clients qui autrefois venaient faire un complément de courses chez nous le font moins voire plus du tout » indique Inès Calestrini. En espérant que ce constat ne soit que temporaire pour l’ensemble du secteur.
 



   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans fdsea53.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Youtube
fdsea53

Fdsea53
Parc Technopole, rue Albert Einstein
BP 36135 Changé, 53000 Laval
Téléphone : 02 43 67 37 96