ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Consentement aux cookies
Fdsea53JA53
Accueil > Actualités

La FDSEA et JA ont échangé avec Julien DENORMANDIE

Pauline COLLET GASTINEL
Le 15/11/2021 à 17:26 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

Hausse des coûts de production, attentes après la promulgation de la loi Egalim2, incidences du PSN de la PAC... Nombreux ont été les sujets partagés par les responsables FDSEA et JA avec le ministre de l’Agriculture, mercredi 10 novembre.

Depuis plusieurs mois, les responsables FDSEA et JA de Mayenne requéraient auprès de la préfecture et du ministère de l’Agriculture un échange avec Julien Denormandie. Après le rendez-vous manqué du Premier ministre le 23 octobre dernier en Mayenne, et la colère qu’il avait suscitée, il n’a pas fallu un mois pour que le préfet organise un échange entre les deux syndicats et le ministre de l’Agriculture. Deux heures de visioconférence ainsi tenues mercredi 10 novembre en préfecture, durant lesquelles les responsables professionnels ont déroulé avec Julien Denormandie l’intégralité des sujets qui font l’actualité des agriculteurs mayennais. 

L’inflation et la raréfaction de certaines matières premières sont devenues des sujets de préoccupation majeure des français. En amont, les éleveurs sont également inquiets. Depuis plusieurs mois, la hausse des matières premières utilisées en alimentation animale a provoqué une augmentation très significative du coût de production.  

Le ministre a notamment répondu...

- Sur le porc : « Je suis très inquiet pour la filière porcine, a partagé le ministre. Le marché du porc est aujourd’hui entre le marteau et l’enclume. On assiste à une fuite des cours, dont nous avons très peu la maitrise. Mais nous sommes en cours d’expertise d’autres solutions à court terme si tout venait à s’effondrer », tente-t-il de rassurer. 

- Sur la volaille : « Comme pour la viande bovine on va sortir à la fin de l’année, pour la volaille, un décret qui obligera à indiquer l’origine des viandes en restauration hors foyer. Pour une mise en application début 2022... », assure Julien DenormandieEt d’ajouter que sur la volaille, « beaucoup de demandes de révision de prix nous remontent, mais on n’arrive pas à les faire passer en grande distribution, que ce soit d’ailleurs en volailles de chair ou en œufs... » Certains distributeurs prétextent que le démarrage de la loi Egalim 2 ne se fera « qu’au 1er janvier 2022. ». 

- Sur la viande bovine : si les achats en GMS et boucherie baissent, en RHF ils augmentent nettement. Selon Julien Denormandie, les chiffres de hausse de consommation de viande bovine « ne tombent pas du ciel. On a beaucoup œuvré, avec la filière, pour corriger les erreurs de débouchés. Que ce soit pour les JB, les broutards, les vaches de réforme, etc. On a énormément travaillé pour mettre en avant la qualité de notre filière bovine française ». 

 - Sur le lait : La constitution du prix du lait conventionnel est scindée en deux, avec le prix du lait à l’international et le prix du lait national. « C’est sur ce dernier que nous mettons la pression, assure le ministre. Pour faire passer les hausses nécessaires... ». Sur le lait bio, « cela doit nous interroger sur la pression mise par le citoyen, une exigence jamais suivie par le consommateur. On a une sorte de cohabitation des contraires qui s’opère ». Comment, dans ces conditions, la PAC peut-elle encore avoir pour ambition d’atteindre 18% de SAU en bio à l’horizon 2027 ? A cela, le Ministre n’en démord pas et soutient l’objectif fixé, insistant sur la nécessité de travailler les segments qui méritent d’être régulés. Et annonçant, pour finir, que le seul levier que le Gouvernement puisse actionner pour aider à passer la crise du lait bio, c’est l’augmentation du montant et de la durée du crédit d’impôt bio (amendement accepté).
... 

Retrouvez le retour complet de cette rencontre dans l'édition AGRI53 de vendredi 19 novembre.



   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans fdsea53.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Inscrivez-vous aux formations FDSEA 53
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Youtube
fdsea53

Fdsea53
Parc Technopole, rue Albert Einstein
BP 36135 Changé, 53000 Laval
Téléphone : 02 43 67 37 96