ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Consentement aux cookies
Fdsea53JA53
Accueil > Actualités

INTOLERABLE !

Pauline COLLET GASTINEL
Le 09/11/2021 à 10:02 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

Ce week-end, la réserve d’eau de CramChaban dans le département de la Charente Maritime a été détruite par des individus qui s’autorisent à saccager des biens privés, à ôter l’outil de travail d’agriculteurs qui travaillent durement et ont investi pour assurer la pérennité de leur exploitation, à se moquer des lois et des forces publiques, avec pour unique motivation, leur désaccord avec les politiques de notre pays fondées sur la croissance durable.

Nous voulons apporter notre soutien plein et entier aux forces de l’ordre qui ont été blessées lors des affrontements avec ces individus. Nous apportons aussi notre soutien aux agriculteurs, porteurs du projet détruit et leur adressons l’expression de notre solidarité professionnelle. 

Force est de constater que ce week-end, des acteurs syndicaux, politiques et associatifs ont choisi de se mettre en marge de ce cadre qui fonde le vivre ensemble de la société française. En encourageant la destruction d’une réserve d’eau au nom de leur propre vision de la défense de l’intérêt général, ils ont commis un acte grave, un acte intolérable ! 

Nous appelons, avec force, les pouvoirs publics, non seulement, à condamner fermement ce type d’actions, à engager toutes les démarches pour que la justice puisse condamner les auteurs de ces saccages, afin que les victimes puissent être indemnisées des préjudices financiers très lourds qu’ils ont subis. Tous les enseignements sur le fonctionnement de ces structures devront être tirés. 

Oui, la gestion de l’eau est capitale pour l’avenir de notre agriculture, de notre souveraineté et de notre pays. A l’heure de la COP 26 où les plus grands dirigeants cherchent des solutions, comment ne pas penser différemment la gestion de l’eau afin de préserver notre capacité à produire notre alimentation ? C’est pour cela que nous défendons une approche qui se base sur un dialogue entre les acteurs agricoles et les représentants d’associations environnementales notamment dans le cadre des PTGE (Projet de territoire pour la gestion de l’eau). C’est pour cela que nous attendons du Varenne agricole de l’eau qu’il sécurise l’accès à l’eau et permettre aux projets de mobilisation de nouvelles ressources en eau de voir le jour. Une démarche basée sur le dialogue et la construction collective. Tout l’inverse de ce que nous avons vu avec exaspération et abattement ce week-end ! 



   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans fdsea53.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Inscrivez-vous aux formations FDSEA 53
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Youtube
fdsea53

Fdsea53
Parc Technopole, rue Albert Einstein
BP 36135 Changé, 53000 Laval
Téléphone : 02 43 67 37 96