ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator
Fdsea53JA53
Accueil > Actualités

Entrée des OP au CNIEL : France OP lait dénonce une mascarade !

Pauline COLLET GASTINEL
Le 24/01/2023 à 14:02 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

Lors d’une conférence de presse donnée le 18 janvier dernier, Thierry Roquefeuil, président de l’interprofession laitière, a annoncé en grandes pompes l’entrée des OP au CNIEL.

France OP Lait ne peut que s’étonner de cette annonce. Non seulement toutes les décisions ont été prises par le collège producteurs et in fine par le CNIEL dans le dos des OP ; or ce n’est pas faute pour France OP Lait et nombre d’OP d’avoir tenté une démarche de co-construction. Mais en plus, la vérité est qu’il n’y a pas de représentation des OP au CNIEL. C’est bien un représentant du collège producteurs, en l’occurrence Yohann Barbe, élu FNPL, qui a été désigné par son syndicat comme ayant la charge du « dossier OP ». Deux présidents d’OP, respectivement désignés par la FNPL et par la Confédération Paysanne, sont désormais invités sans droit de vote à l’assemblée générale du CNIEL. C’est pire qu’un strapontin ! France OP Lait dénonce une représentation usurpée des OP pour tenter de conforter une représentativité mal assise du collège producteurs ! 

Pour France OP Lait, la crédibilité du CNIEL est aujourd’hui gravement entamée. Les OP ne veulent pas de petits fours une fois par an, mais d’une reconnaissance à la hauteur de la place qu’elles ont prise depuis maintenant plus de dix ans dans la filière laitière. 

Chaque acteur doit être à sa juste place. Les Organisations de Producteurs sont des acteurs économiques à part entière, non liées à une appartenance syndicale. Elles attendent à cet égard que le CNIEL joue son rôle d’éclairage à l’égard de l’ensemble des maillons de la filière. 

Aujourd’hui, force est de constater que les missions du CNIEL s’exercent sans les OP, et même parfois contre celles-ci. Il est en effet indéniable que les industriels bénéficient de connaissances et même de données des producteurs adhérents dont les OP ne disposent toujours pas ; et cela n’est manifestement pas prêt de changer. On est encore très loin du rôle de transparence de la production et des marchés revendiqué par le CNIEL1. 

La CVO doit-elle continuer à financer une structure qui non seulement ne reconnaît pas le rôle et les missions des OP, mais qui en plus les freine ? La question mérite d’être posée. 

Le réseau France OP lait représente un tiers des OP de la filière lait, soit 6000 exploitations laitières produisant plus de 2.7 milliards de litres de lait. 



   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans fdsea53.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Portrait de Benoit Faucon #DansLesBottes
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Youtube
fdsea53

Fdsea53
Parc Technopole, rue Albert Einstein
BP 36135 Changé, 53000 Laval
Téléphone : 02 43 67 37 96