ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator
Fdsea53JA53
Accueil > Actualités

Salon de l’Agriculture 2022

Pauline COLLET GASTINEL
Le 09/03/2022 à 08:37 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

L’élevage allaitant au carrefour de la décapitalisation ou de la rémunération ?

Depuis 4 années, la Fédération Nationale Bovine ne cesse d’alerter sur le phénomène de décapitalisation accrue dans les élevages allaitants ! Sans réaction de la part de la filière jusqu’alors…le Salon de l’Agriculture 2022 change la donne, les effets étant maintenant perceptibles sur toute la filière jusque l’aval ! 

Notons que depuis le début de l’année 2022, il manque 5 000 à 7 000 animaux par semaine sur le marché, au dire d’expert de l’aval de la filière, par manque d’approvisionnement ! Pour faire perdurer la filière, il est urgent de basculer vers une nouvelle ère ! 

Le Salon de l’Agriculture 2022 a mis en exergue une évidence : la filière viande bovine est à la croisée des chemins ! Et c’est dans ce contexte, qu’aujourd’hui, la contractualisation obligatoire dans la filière a deux sens : d’une part, pour les producteurs, la prise en compte des coûts de production… et d’autre part, pour les acteurs de l’aval, une sécurisation des approvisionnements. 

Ce Salon a été l’occasion de noter l’attitude constructive des négociants, des abatteurs, des bouchers et de la restauration hors domicile ! Preuve en est, les divers événements qui se sont déroulés et les signatures associées : « Engagement éco-responsable » entre les Artisans-Bouchers et les Eleveurs qui permet la prise en compte de la rémunération des producteurs, « Rémunérascore » lancé par la FNB et déployé à date par Lidl, qui amène au consommateur une vraie transparence des prix payés au producteur, ainsi que les diverses signatures de contrats EGALIM2 lors de ce Salon. 

Seule ombre au tableau, les acteurs de la distribution qui n’ont pas changé de comportement ! Aucun signe précurseur chez eux, d’un nouveau paradigme pour une filière moderne et durable. Bien au contraire ! 

C’est dans ce contexte que la FNB restera vigilante sur le sujet central de la rémunération des éleveurs allaitants, enjeu maintenant essentiel pour garder un cheptel français et un approvisionnement national pour l’ensemble des acteurs de la filière 



   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans fdsea53.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Conjoncture laitière juin 2022
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Youtube
fdsea53

Fdsea53
Parc Technopole, rue Albert Einstein
BP 36135 Changé, 53000 Laval
Téléphone : 02 43 67 37 96