ePrivacy and GPDR Cookie Consent by Consentement aux cookies
Fdsea53JA53 png
Accueil > Actualités

Les sacrifiés de la pandémie

Pauline COLLET GASTINEL
Le 21/05/2021 à 08:32 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

Au moment où la souveraineté alimentaire est au coeur des débats pendant cette semaine de l’agriculture et à l’heure où la filière laitière est fréquemment citée comme exemple de réussite de la loi EGAlim, voire de l’exemple de réussite de la loi, il est nécessaire de casser des contrevérités. Les industriels et les distributeurs publient de très bons résultats, ce n’est pas notre cas.

Les producteurs de lait ne sont pas satisfaits du prix payé ce début d’année 2021, loin de là. 

Les charges flambent (plus 30 % pour l’énergie, plus 35 % pour les protéines par ex). Et nous sommes au regret de constater que le discours ambiant mettant en avant le succès de la filière laitière n’est pas la réalité de nos exploitations. Oui, certaines marches avaient été franchies, mais en 2021 nous dégringolons l’escalier. 

Il y a à peine plus d’un an, les éleveurs ont soutenu la mobilisation des fonds interprofessionnels pour répondre à la demande des transformateurs et faire preuve de solidarité lors du lissage du pic de production printanière. Ils n’imaginaient pas que cet effort permettrait aux transformateurs de faire une année exceptionnelle. Ils n’imaginaient pas non plus que contrairement aux engagements pris sur le partage de la valeur et s’éloignant de l’objectif de progression du revenu des éleveurs signés dans le plan de filière, les industriels garderaient pour eux le fruit de notre travail. 

Nos exploitations de polyculture élevage, reconnues pour leurs vertus agroécologiques en phase avec le green-deal, ne pourraient pas supporter d’être sacrifiées pour la 3e fois avec la réforme de la PAC à venir, 

Cette année la production a déjà reculé de 250 millions de litres de lait, à l’heure de la souveraineté alimentaire, à l’heure de l’agroécologie, qui donnera un signe positif aux éleveurs laitiers ? 

Les transformateurs ? Les distributeurs ? Les pouvoirs publics ? L’Europe ? 

Nous, producteurs de lait, sommes exaspérés et ne resterons pas les bras croisés. 

Pour la FNPL notre engagement responsable restera de dire la vérité aux consommateurs. Nous refusons d’être sacrifiés après tous ces efforts. 



   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans fdsea53.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

#MangerFrançais
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Youtube
fdsea53

Fdsea53
Parc Technopole, rue Albert Einstein
BP 36135 Changé, 53000 Laval
Téléphone : 02 43 67 37 96